Soutienaux milieux

Soutien aux milieux

Soutienaux milieux

Dans le cadre du déploiement de son volet Soutien aux milieux, l’ISDC et ses partenaires priorisent la sécurité alimentaire et le rapprochement interculturel. Ces deux thèmes sont au cœur des préoccupations et des enjeux observés par les tables de quartier. Pour cause, ils se retrouvent au sein de plusieurs communautés dévitalisées sur le territoire de Sherbrooke. Il s’agit donc pour l’ISDC de soutenir des actions spécifiques en lien avec ces thèmes, et ce, dans une perspective de développement des communautés et de relation de proximité dans les quartiers. À ce propos, deux agentes de développement veillent au grain en collaborant avec les acteurs des territoires de Lavigerie, des Jardins-Fleuris et de Sainte-Jeanne-D’Arc.

Par ce soutien aux milieux, l’ISDC souhaite :

  • Favoriser l’émergence d’une réponse collective à ces enjeux dans les communautés qui ne disposent pas nécessairement d’une table de quartier;
  • Optimiser l’impact des concertations existantes en facilitant les liens entre les tables de concertation sectorielles ou thématiques.

Rapprochement interculturel

Sherbrooke compte plus d’une centaine de communautés culturelles de partout au monde. La diversité culturelle est une réalité bien sherbrookoise! Il est donc important de soutenir des actions de rapprochement interculturel, et de le faire dans une perspective d’un meilleur « vivre ensemble » et d’une plus grande participation citoyenne. Or, comme le mentionne le Plan d’action en immigration 2018-2019 de la Ville de Sherbrooke, l’accueil et l’intégration socioéconomique des personnes immigrantes nécessitent des conditions particulières et un effort collectif pour faciliter leur pleine participation citoyenne. C’est ainsi que les personnes immigrantes pourront contribuer activement au développement de leur milieu de vie.

En collaboration avec les organisations et les institutions, l’agente de développement voit donc à favoriser la participation et la mobilisation des citoyens. Pour ce faire, elle les guide vers la réalisation d’actions concrètes permettant le rapprochement interculturel. Par ailleurs, l’accompagnement de l’agente de développement dans la communauté Lavigerie a permis d’instaurer une démarche intersectorielle pour répondre aux enjeux identifiés par la communauté.

Rapprochement interculturel

soutien_interculturiel_img-compressor

Sherbrooke compte plus d’une centaine de communautés culturelles de partout au monde. La diversité culturelle est donc une réalité bien sherbrookoise! Il est donc important de soutenir des actions de rapprochement interculturel, et de le faire dans une perspective d’un meilleur « vivre ensemble » et d’une plus grande participation citoyenne. Or, comme le mentionne le Plan d’action en immigration 2018-2019 de la Ville de Sherbrooke, l’accueil et l’intégration socioéconomique des personnes immigrantes, dont plus de 50 % d’entre elles sont des réfugiés, nécessitent des conditions particulières et un effort collectif pour faciliter leur une pleine participation citoyenne.

C’est ainsi que les personnes immigrantes pourront contribuer activement au développement de leur milieu de vie. En collaboration avec les organisations et les institutions, l’agente de développement voit donc à favoriser la participation et la mobilisation des citoyens. Pour ce faire, elle les guide vers la réalisation d’actions concrètes permettant le rapprochement interculturel. Par ailleurs, l’accompagnement de l’agente de développement dans la communauté Lavigerie a permis d’instaurer une démarche intersectorielle pour répondre aux enjeux identifiés par la communauté.

Sécurité alimentaire

La Concertation sherbrookoise de lutte à la pauvreté et à l’exclusion sociale a organisé en 2015 le Forum Imaginer Sherbrooke sans pauvreté. Lors de cette activité, un état de la situation sur l’aide alimentaire à Sherbrooke a été présenté. Saviez-vous que cette aide représente plus de 4,8 millions de dollars de nourriture distribuée à plus de 20 000 personnes?

La Concertation en sécurité alimentaire de Sherbrooke participe depuis plusieurs années à « l’essor et au soutien de projets et d’actions en réponse aux réalités alimentaires vécues sur le terrain ». En collaboration avec cette instance, l’agente de développement soutient la Table de quartier 4-Saisons et les acteurs du territoire Sainte-Jeanne-D’Arc pour pallier ce besoin. Son mandat se définit en fonction des besoins des milieux, tout en s’ajustant au contexte vécu.

Sécurité alimentaire

securite_alimentaire-photo-compressor

La Concertation sherbrookoise de lutte à la pauvreté et à l’exclusion sociale a organisé en 2015 le Forum Imaginer Sherbrooke sans pauvreté. Lors de cette activité, un état de la situation sur l’aide alimentaire à Sherbrooke a été présenté. Saviez-vous que cette aide représente plus de 4,8 millions de dollars de nourriture distribuée à plus de 20 000 personnes?

La Concertation en sécurité alimentaire de Sherbrooke participe depuis plusieurs années à « l’essor et au soutien de projets et d’actions en réponse aux réalités alimentaires vécues sur le terrain ». En collaboration avec cette instance, l’agente de développement travaille avec la Table de quartier 4-Saisons et les acteurs du territoire Sainte-Jeanne-D’Arc pour pallier ce besoin. Son mandat se définit en partie en fonction des besoins des milieux, tout en s’ajustant au contexte vécu et aux situations particulières des milieux.

Projets porteurs

L’ISDC apporte un soutien à trois projets innovants et porteurs à l’échelle locale. Ce sont des projets mobilisateurs et structurants pour les milieux. En effet, ils permettent de renforcer le tissu social et de favoriser la participation active des citoyens. Pour ce faire, les projets ont été élaborés dans une approche intersectorielle.

Projets soutenus

baobab-café-quartier

Porté par l’organisme l’Accorderie de Sherbrooke et la Table de quartier Ascot en santé, ce projet d’économie sociale novateur a été rendu possible grâce à la mobilisation de plus d’une cinquantaine de citoyens et de plusieurs partenaires. Depuis une dizaine d’années, les citoyens du quartier souhaitaient un lieu de rassemblement et de restauration santé. Ce besoin a été confirmé, de nouveau en 2016, lors du Forum citoyen.

Ouvert en mai 2018, au Carrefour Dunant, le café Baobab est venu répondre à cette demande en offrant un espace citoyen où sont organisées des activités culturelles et éducatives. Et il va de soi qu’il propose une offre alimentaire saine et accessible. Le Café contribue également à la lutte au gaspillage alimentaire. En effet, grâce à un partenariat avec Moisson Estrie, il utilise des fruits et des légumes moches dans la préparation de ses plats et de ses breuvages.

https://baobabcafe.ca/

Concertation école LaRocque-communauté

Lors de quatre fête de quartier organisées au printemps et à l’été 2016, la Concertation école LaRocque-communauté a collecté les rêves des citoyens quant au développement de leur milieu de vie. Parmi tous les souhaits recueillis, deux furent exprimés par une majorité de personnes. D’une part, le désir d’avoir accès à des espaces verts de proximité et, d’autre part, le vœu de créer des lieux de rencontre. Ces aspirations confortent par ailleurs l’école LaRocque dans sa volonté d’aller de l’avant avec son projet de parc-école intégré. Ce projet de métamorphoser la cour d’école asphaltée en une cour d’école nature est soutenue par l’expertise développée par deux parents du quartier. Ce concept favorisera sans nul doute la réussite scolaire des jeunes de cette communauté dévitalisée. Les efforts des citoyens du quartier et des partenaires portent déjà leurs fruits, puisque la première phase du projet, soit la conversion d’une rue adjacente à la cour d’école en parc municipal, a déjà été réalisée. Les travaux pour aménager la cour d’école sont prévus à l’été 2019.

Ce projet est soutenu par les partenaires suivants : l’école LaRocque, le service d’organisation communautaire du CIUSSS de l’Estrie-CHUS, la Ville de Sherbrooke, la Fabrique de l’église Immaculée-Conception, la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke et l’ex-conseiller municipal du district du centre-sud, M. Serge Paquin.

Maison de quartier 4-Saisons

Issue d’un rêve porté pendant une dizaine d’années par les partenaires de la Table de quartier 4-Saisons et du Comité 0-5 ans Jardins-Fleuris, la Maison de quartier 4-Saisons est un projet novateur qui a pris forme en 2014. Prévoyant la cohabitation des citoyens et des organismes à vocation sociale, ce lieu communautaire est destiné à devenir un espace social rassembleur.

Le but de cet espace collectif est de stimuler la participation citoyenne dans un contexte de mixité sociale, interculturelle et intergénérationnelle. Grâce à un partenariat avec la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, la Maison de quartier sera construite à même le terrain de l’école Desjardins.

https://maisonquartier4saisons.ca/